EXTRAIT KBIS
Site indépendant des administrations

Comment avoir un extrait Kbis en anglais ?

L’extrait Kbis peut se définir comme la synthèse des informations de base sur une entreprise. Tout ce qui constitue l’identité d’une structure immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés y est récapitulé, c’est pourquoi il est important de faire part du moindre changement à l’organisme qui s’en occupe, en l’occurrence les greffes des tribunaux de commerce. Le Kbis se révèle utile en cas de relations commerciales, en France comme à l’étranger. Toutefois, une traduction en anglais s’avèrera souvent nécessaire : comment procéder pour obtenir un équivalent valide et reconnu ?
 

Obtenir son Kbis puis le traduire

Si votre collaborateur anglais ne comprend pas la langue de Molière, vous devrez vous procurer une traduction de votre extrait Kbis. Ce dernier fait état de la santé de votre société par exemple (liquidation judiciaire, radiation) et de son immatriculation en règle auprès du RCS. La traduction est encadrée, et n’importe qui ne peut pas s’en charger (si bien sûr vous désirez un document valable juridiquement).

Dans un premier temps, commandez un Kbis original en français, que vous pouvez télécharger ou recevoir sur papier selon votre manière de procéder. La voie électronique est disponible en passant par Infogreffe ou par une société privée comme celle de notre partenaire sur service-kbis.net. Vous recevrez rapidement le document au format PDF par email, en complétant simplement un formulaire en ligne.

Si vous préférez la version papier, vous pouvez vous déplacer au greffe de votre tribunal de commerce (tribunal d’instance en Alsace-Moselle).

En sollicitant les services de notre partenaire, vous recevrez à la fois votre extrait Kbis par email et dans votre boîte aux lettres quelques jours après. Peu importe le format, l’obtention de ce document est payante et ouverte à tout public, et le délai peut varier.

Soyez sûr qu'il s'agit d'un document original sous peine de perdre votre temps et argent.

Deuxième étape : la traduction en langue anglaise. Pour une version valide, prenez contact avec un traducteur assermenté puis transmettez-lui votre Kbis français. Lui seul vous remettra un extrait reconnu aux yeux de la Loi, évitant ainsi tout problème avec un collaborateur étranger. N’oubliez pas de demander une nouvelle traduction si vous modifiez votre Kbis. 
 

S’informer sur une entreprise anglaise grâce au Kbis

À l’inverse, il arrive qu’une entreprise française souhaite vérifier l’immatriculation d’une entreprise située en Angleterre ou plus globalement au Royaume-Uni.

Cela se passe en ligne, sur le site www.gov.uk accessible à tous. En naviguant dans le moteur de recherche, vous pourrez taper un numéro ou un nom d’entreprise, vous donnant accès à diverses informations d’identité.

Vous n’avez pas trouvé toutes les réponses désirées ? Elles se trouvent peut-être dans notre FAQ. Sinon, contactez le service d’assistance de notre partenaire !

Mis à jour le 14 septembre 2018

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.